Mary Shelley (1797-1851)

 

Seuls dans une villa de Genève, Mary Shelley, son mari, et leurs amis font pour tromper l'ennui des jeux étranges. L'un d'eux consiste à écrire des récits d'épouvante, à la manière de ces pittoresques contes allemands qui encombrent la bibliothèque. C'est ainsi que la jeune Mary, dix-neuf ans, allait donner naissance à un mythe.

Titre

Date

Intérêt

Divertissement

Frankenstein (ou le Prométhée moderne)

1818

15/20

13/20

Le jeune Victor Frankenstein passe une enfance heureuse avec sa camarade de jeux, Elizabeth Lavenza, une jeune orpheline que sa famille a recueillie et qu'il considère comme sa sur, ce qui ne l'empêchera pas de l'épouser (Par bonheur, Freud n'était pas né). Il porte un goût immodéré à la science, mais perd son temps à lire des ouvrages d'alchimie et ne découvre la physique qu'en rentrant à l'université d'Heidelberg. Néanmoins décidé à percer les mystères de la vie, il fabrique dans son grenier une créature de toutes pièces. Mais lorsqu'il la réveille, il prend peur et elle s'enfuit. Après avoir constaté l'ingratitude des hommes, elle se retournera finalement contre son créateur.

Mary Shelley fait à la fois preuve d'une certaine maturité dans l'écriture et d'une grande naïveté, dans sa description de l'apprentissage ultra-rapide de la créature et dans ses explications scientifiques. De veine rousseauiste, ce roman préromantique peut agacer dans la mesure où le moindre sentiment est généreusement étalé sur quatre pages, mais il constitue une lecture agréable et intéressante, dans notre époque où les scientifiques réfléchissent de moins en moins à l'éthique et aux conséquences de leur travail.

Il s'est décliné en de nombreuses adaptations cinématographiques, dont les plus célèbres sont les films des années 30 avec Boris Karloff. La dernière mouture, signée Kenneth Branagh, trahit complètement l'esprit du roman, et sa pseudo-morale (la créature a été créée à partir de bouts de cadavres de criminels, donc est foncièrement mauvaise) ne satisfera que la Ligue des bons chrétiens texans pour la peine de mort et la tradition du lynch.

 

Retour au sommaire